Saklas, the predatory spirit (Saklas, le predateur)

Saklas is a predatory spirit who claims to be the only true creator god. Jealous, he is the archetype of toxic masculinity. He is at the origin of many powerful religions, threatening the faithful with post-mortem or doomsday judgment.

In reality, there is no post mortem judgment, no retribution or absolute normative morality. We are solely responsible for our behavior and the consequences of it.

From the above, one should not infer that the Shadow’s Witch have no morals or that they are apologists for social Darwinism. It has been proven that humanity draws its strength from its ability to show solidarity and empathy. These two qualities are both evolutionary achievements and a sign of spiritual maturity.

Dictatorship, which Saklas is trying to impose on the world, has always been through the imposition of superstitious, guilt-ridden beliefs and a normative morality that is just as guilt-ridden.

In the West or in the East, Saklas’ action today culminates in cisgendered, homophobic and masculinist demands, in neo-colonialist supremacist positions and in all kinds of conservatism.

*

Saklas est un esprit prédateur qui se prétend le seul vrai dieu créateur. Jaloux, il est l’archétype de la masculinité toxique. Il est à l’origine de nombreuses et puissantes religions, menaçants les fidèles de jugement post mortem ou de jugement dernier.

En réalité, iI n’y a pas de jugement post mortem, pas de rétribution ou de morale normative absolue. Nous sommes seuls responsables de notre comportement et des conséquences de celui-ci.

De ce qui précède, on ne doit pas en déduire que les Sorciers de l’Ombre n’ont aucune morale ou qu’ils font l’apologie du darwinisme social. Il a été prouvé que l’humanité tire sa force de sa capacité à se montrer solidaire et empathique. Ces deux qualités étant des acquis de l’évolution et un signe de maturité spirituelle.

La dictature, que Saklas tente d’imposer au monde, passe, depuis toujours, par l’imposition de croyances superstitieuses culpabilisatrices et d’une morale normative tout aussi culpabilisatrice.

En Occident ou en Orient, cette action de Saklas culmine aujourd’hui dans les revendications cisgenres, homophobes et masculinistes, dans les positions néo colonialistes supremacistes ainsi que dans tous les conservatismes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s