A Shadow Sorcery Manifesto

Below, one of the manifestos that circulate within the Covens of the Shadows Sorcerers. Feel free to use it for your own work. 

1.Because magical work works best within a cosmogonic paradigm, we, Shadows Sorcerers, have our own mythology. Because « nothing is true, everything is permitted », each Shadow Sorcerer adds his own elements or removes what does not suit him from this mythology which is in fact an organic set of stories, like so many doors opening onto the daemonic worlds.  In the most used cosmogony, the Universe is the orgasmic emanation of the Great Goddess, the Great Dragon we call Lilith.

2. Lilith is the Mother of everything. The source of all magic and Magic itself. She is the origin, the end and the beginning again. She is the Force of Evolution.

3. Lilith is the Mother of Daemons, the divine forces that inhabit the manifested and unmanifested Universe.

4. The Universe is not limited to what we see. It is Multiverse manifested but also unmanifested void filled with raw energies.

5. Lucifer is the protective and guiding spirit of Humanity. He is the symbol of the accomplished individual.Each individual reaches his full potential, his full power and becomes Lucifer through his own path.

6. Each being possesses a flame within him, an irreducible will, a Luciferian Black Fire which it is his responsability to nourish and grow. In doing so, he becomes a Lucifer, a lover of the Goddess, a completed version of himself in a spiritual and sensual relationship with the Universe.

7. The goal of existence is to become a strong, autonomous and independent being. Free of any conditioning, the Shadow Sorcerers does not bend the knee before any religious, political, moral or ideological idol.

8.The Shadow Sorceres are humanists and do not encourage any form of worship towards anyone. On the contrary, they seek to establish with the others a healthy relation of confidence in order to work with their own evolution and that of Humanity.  

9.The Shadow Sorcerers do not believe in the existence of a God outside the Multiverse.  The Multiverse is the Goddess. We are all of divine essence. Belief in an external God is the mark of the slaves of Saclas.

10. Saclas is a predatory spirit who claims to be the only true creator God. Jealous, he is the archetype of toxic masculinity. He is present or at the origin of many powerful religions.

11.There is no post mortem judgment, no retribution or absolute normative morality.  We are solely responsible for our behavior and the consequences of it.

12.From the above, one should not infer that the Shadow Sorcerers have no morals or that they are apologists for social Darwinism.  It has been proven that humanity derives its strength from its ability to show solidarity and empathy. These two qualities are the achievements of evolution and a sign of spiritual maturity.

13.The dictatorship that Saclas is trying to impose on the world has always been through the imposition of superstitious, guilt-ridden beliefs and a normative morality that is just as guilt-ridden.

14. In the West or in the East, Saclas’ action today culminates in homophobic and masculinist cisgendered demands, in supremacist neo-colonialist positions and in all kinds of conservatism.

15. We are the Luciferian Sorcerers of Lilith.We are the Shadow Sorcerers, the Dragon Magi of the Mother Goddess who rejected the patriarchal project of Saclas.  We are the opponents of Saclas and any manifestation of his coercive patriarchal influence.

16.Make no mistake : the Shadow Sorcerers are at war.  They are the resistants to the Black Iron Empire, Empire of Saclas.Their weapons are the art and sorcery that Saclas fears above all else, as shown by the countless condemnations of Magic Art in the so-called « sacred » texts.  

17. The more magic is used, the more magic is awakened in our world, the more individual freedom is defended, the more it pushes back the dictatorship, the more the black fire of self-realization is kindled, the more the hold on souls wanes. We are the black wind of revolt, we are the storm of progress, we will sweep away imperial neo-colonialist patriarchy in all its forms.

18. Like the Magi Pic de la Mirandole and Marcile Ficin in their time, we are working towards a new modern Renaissance port that will sweep away conservative forces. The world of tomorrow will be Luciferian, magical and transhuman. 

19. Shadow Sorcery is not an order, it is not an organized group, or a religion. There is no leader, master, or high priest. It is a group of sovereign individuals working in the humanist and libertarian struggle by the classical means of reason and science but also by the anti-conventional forces of art and sorcery.

(The painting is from the great witch artist Halima Magick, go and check her incredible Instagram page : https://www.instagram.com/halima_magick_art/?hl=fr)

*

Ci-dessous, l’un des manifestes qui circulent au sein des Covens des Sorciers de l’Ombre. Sentez-vous libres de l’utiliser pour vos propres travaux. 

1. Parce que le travail magique fonctionne mieux au sein d’un paradigme cosmogonique, nous Sorciers de l’Ombre avons notre propre mythologie. Car « rien n’est vrai, tout est permis », chaque Sorcier de l’Ombre ajoute ses propres éléments ou retire ce qui ne lui convient pas de cette mythologie qui est en fait un ensemble organique d’histoires, comme autant de portes ouvrant sur les mondes daemoniques.  Dans la cosmogonie la plus utilisée, l’Univers est l’émanation orgasmique de la Grande Déesse, le Grand Dragon que nous nommons Lilith.

2. Lilith est la Mère de tout. La source de toute magie et la Magie elle-même. Elle est l’origine, la fin et le recommencement. Elle est la Force d’Evolution.

3. Lilith est la Mère des Daemons, les forces divines qui habitent l’Univers manifesté et non manifesté.

4. L’Univers ne se limite pas à ce que nous voyons. Il est Multivers manifesté mais aussi « vide non manifesté » empli d’énergies brutes.

5. Lucifer est l’esprit protecteur et guide de l’Humanité. Il est le symbole de l’individu accompli. Chaque individu atteint son plein potentiel, son plein pouvoir et devient Lucifer par le chemin qui lui est propre.

6. Chaque être possède une flamme en lui, une volonté irréductible, un Feu Noir Luciferien qu’il lui appartient de nourrir et de faire grandir. Se faisant, il devient un Lucifer, un amant de la Déesse, une version aboutie de lui-même en relation spirituelle et sensuelle avec l’Univers.

7. Le but de l’existence est de devenir un être fort, autonome et indépendant. Libre de tout conditionnement, le Sorcier de l’Ombre ne ploie le genou devant aucune idole religieuse, politique, morale ou idéologique.

8. Les Sorciers de l’Ombre sont humanistes et n’encouragent aucune forme de dévotion envers quiconque. Au contraire, ils cherchent à établir avec les autres une relation saine de confiance afin d’œuvrer à leur propre évolution et à celle de l’Humanité.  

9. Les Sorciers de l’Ombre ne croient pas en l’existence d’un Dieu en dehors du Multivers. Le Multivers est la Déesse. Nous sommes tous d’essence divine. La croyance en un Dieu extérieur est la marque des esclaves de Saclas.

10. Saclas est un esprit prédateur qui se prétend le seul vrai dieu créateur. Jaloux, il est l’archétype de la masculinité toxique. Il est présent ou à l’origine de nombreuses et puissantes religions.

11. Il n’y a pas de jugement post mortem, pas de rétribution ou de morale normative absolue. Nous sommes seuls responsables de notre comportement et des conséquences de celui-ci.

12. De ce qui précède, on ne doit pas en déduire que les Sorciers de l’Ombre n’ont aucune morale ou qu’ils font l’apologie du darwinisme social. Il a été prouvé que l’humanité tire sa force de sa capacité à se montrer solidaire et empathique. Ces deux qualités étant des acquis de l’évolution et un signe de maturité spirituelle.

13. La dictature que Saclas tente d’imposer au monde passe, depuis toujours, par l’imposition de croyances superstitieuses culpabilisatrices et d’une morale normative tout aussi culpabilisatrice.

14. En Occident ou en Orient, cette action de Saclas culmine aujourd’hui dans les revendications cisgenres homophobes et masculinistes, dans les positions néo colonialistes supremacistes ainsi que dans tous les conservatismes.

15. Nous sommes les sorciers luciferiens de Lilith. Nous sommes les Sorciers de l’Ombre, les mages dragons de la Déesse Mère qui a rejeté le projet patriarcal de Saclas. Nous sommes les adversaires de Saclas et de toute manifestation de son influence patriarcale coercitive.

16. Ne vous y trompez pas. Les Sorciers de l’Ombre sont en guerre. Ils sont les résistants à l’Empire de fer noir, Empire de Saclas. Leurs armes sont l’art et la sorcellerie que Saclas craint par-dessus tout, comme le montre les innombrables condamnations de l’Art magique dans les textes dit « sacrés ».

17. Plus la magie est utilisée, plus la magie s’éveille dans notre monde. Plus la liberté individuelle est défendue, plus elle fait reculer la dictature. Plus le feu noir de la réalisation personnelle est allumé, plus l’emprise sur les âmes s’étiole. Nous sommes le vent noir de la Révolte, nous sommes la tempête du progrès, nous balayerons le patriarcat néocolonialiste impérial sous toutes ses formes.

18. Comme les mages Pic de la Mirandole et Marcile Ficin à leur époque, nous œuvrons à une nouvelle Renaissance port moderne qui balayera les forces conservatrices. Le monde de demain sera luciférien, magique et transhumain. 

19. La Sorcellerie de l’Ombre n’est pas un ordre, elle n’est pas un groupe organisé, ni une religion. Il n’y a ni chef, ni maître, ni grand-prêtre. Elle est un ensemble d’individus souverain œuvrant à la lutte humaniste et libertaire par les moyens classiques de la raison et de la science mais aussi par les forces anti-conventionnelles de l’art et de la sorcellerie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s